Agrandir la taille le texteTaille normale du texteDiminuer la taille du texte

La Jeunesse socialiste suisse doit se chercher un nouveau président

M. Wermuth est également vice-président du PS suisse. Il entend poursuivre sa carrière politique au Conseil national

www.juso.ch/fr11. Sept. 2010

Réunis samedi à Berne, les délégués de la Jeunesse socialiste suisse (JS) ont entendu les deux candidates à la succession de Moritz Leuenberger, Simonetta Sommaruga (BE) et Jacqueline Fehr (ZH). Par ailleurs, le président de la JS Cédric Wermuth se retire.

La date de départ de M. Leuenberger ayant été avancée et le choix du groupe parlementaire étant déjà fait, ces auditions n’ont donné lieu à aucune recommandation particulière, a expliqué à l’ATS M. Wermuth. Ce dernier a en outre indiqué qu’il se retirerait de la présidence de la JS en mars 2011, confirmant une information du journal "Sonntag".

Le président a plus d’une fois suscité la controverse en raison de positions jugées trop extrêmes au sein même de sa formation. En décembre dernier par exemple, un papier de position sur les religions avait conduit la section neuchâteloise à claquer la porte de la JS.

En 2008, Cédric Wermuth avait brandi un joint à la tribune d’une assemblée des délégués du PS, militant pour la dépénalisation du chanvre. En février dernier, il a été condamné à une peine pécuniaire avec sursis et à une amende pour violation de domicile suite à l’occupation de deux hôtels vides à Baden (AG).

Âgé de 24 ans, M. Wermuth est également vice-président du PS suisse. Il entend poursuivre sa carrière politique au Conseil national et compte se faire nommer candidat le 23 septembre prochain par le PS de Baden pour les élections 2011.

Date de parution mardi 19 octobre 2010 00:47

http://www.cannabis-helvetica.ch
http://www.swisshempshop.com